Dangers de la technologie chez les mineurs et les jeunes

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
technologie-danger

L’impact des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur notre société implique une transformation des rites et des modèles de communication et d’interaction sociale. Cependant, les possibilités et les avantages qu’elles présentent parfois deviennent également des risques et des défis que nous devons affronter, en accordant une attention particulière lorsqu’elles peuvent d’une certaine manière affecter les enfants et les jeunes.

Selon la récente étude «Les TIC et leur influence sur la socialisation des adolescents», publiée en janvier 2019 par Google, FAD et BBVA, 89 % des adolescents interrogés âgés de 14 à 16 ans possèdent un téléphone portable, 76 % un ordinateur portable et 69 % une tablette.

Par conséquent, il est clair que les jeunes ne sont pas seulement en contact indirect avec la technologie qui entoure nos vies, mais qu’ils sont aussi l’un des principaux acteurs et promoteurs de son utilisation et de son impact.

Les TIC ont réussi à devenir des outils pédagogiques, capables d’améliorer la qualité de l’éducation des étudiants et, en même temps, de révolutionner la façon dont les connaissances et les informations sont obtenues, gérées et interprétées. Toutefois, il n’en reste pas moins que le rôle des nouvelles technologies présente également un risque potentiel de comportement de dépendance. En ce sens, il existe un large consensus dans la communauté scientifique et professionnelle pour considérer que certaines pathologies liées à l’utilisation de la technologie présentent des analogies importantes avec les toxicomanies, similaires même à celles observées dans le jeu pathologique.

La dépendance, l’accès à des contenus inappropriés, le harcèlement ou la perte de vie privée entraînent un certain nombre d’effets néfastes de l’utilisation des TIC dont nous devons être conscients et préparés. Trois exemples sont donnés ci-dessous :

Cyberbulling – harcèlement virtuel par des attaques personnelles, divulgation d’informations confidentielles ou fausses, refuge dans l’anonymat du délinquant. Compte tenu des dommages infligés de manière répétée, elle peut constituer une infraction pénale.
Sexting – acronyme des mots «sexe» et «texte» désignant l’envoi de messages, photos ou vidéos non sollicités à contenu érotique.
Grooming – harcèlement sexuel de mineurs par des adultes sur l’internet. L’adulte tente de créer un lien affectif afin d’abuser sexuellement du mineur, de l’initier à la prostitution enfantine ou de faire de lui l’objet de matériel pornographique.

Tous ces termes sont de plus en plus présents dans la lutte et la campagne contre les menaces technologiques.

Il semble incontestable que les TIC sont devenues un élément indispensable dans nos vies, y compris pour les enfants et les jeunes, qui sont plus vulnérables à leur impact. Les enfants et les jeunes entrent en contact avec les nouvelles technologies à un âge de plus en plus précoce. Il est donc essentiel d’encourager les bonnes habitudes d’utilisation des TIC dans tous les domaines de la société, en particulier l’éducation, et de contribuer ainsi à la prévention de tous les comportements à risque associés.

Rédaction

Rédaction

Notre équipe de rédaction est composée d'experts professionnels dans le domaine.

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous ne vous contacterons que pour les questions liées à notre blog.